Hacking

From Team Fortress Wiki
Jump to: navigation, search
Wallhack sur 2Fort
Wallhack sur 2Fort
«
Vous avez toujours été une déception...
L'Administratrice aux hackers
»

Hacking définit l'utilisation de programmes externes dans le but d'altérer un jeu ou gagner un avantage injuste. Valve possède une politique stricte contre le hackinng et bannira les hackers détectés avec système Anti-Triche Valve, aussi connu sous le nom de VAC (pour Valve Anti-Cheat en anglais). La plupart des hacks prennent l'une des formes suivantes:

  • Envoi de fausses informations concernant le joueur au serveur;
  • Interception d'information concernant le jeu, permettant au joueur d'avoir connaissance de données qui auraient dû lui être cachées;
  • Exploitation du moteur du jeu afin de modifier ce dernier à l'avantage du joueur.
Un joueur utilisant des hacks sur Dustbowl

Hacks Communs

Aimbots

Ces hacks permettent de viser et tirer automatiquement sans que le joueur ait à intervenir. Ces aimbots vont du programme simple qui tire sur des modèles de joueurs colorés à d'autres, extrêmement sophistiqués détectant les "hitboxes" des joueurs en puisant directement dans la mémoire du serveur. Les aimbots les plus sophistiqués ne tirent même pas automatiquement: lorsque le joueur tire près de l'ennemi, l'aimbot ne fait que "l'aider" en rendant le tir parfait avec un rapide déplacement du viseur.

Certains aimbots peuvent également viser devant l'ennemi et tirer des projectiles (roquettes, grenades...) là où il sera probablement.

Exemple d'utilisation de la commande console r_drawothermodels_2 afin de ne montrer que les "fils de fer"

Wallhacks

Ces hacks permettent à l'utilisateur de voir d'autres joueurs à travers les murs et autres obstacles visuels. Ils vont du programme qui détecte la position des joueurs en utilisant le moteur du jeu aux pilotes vidéo et fichiers du jeu altérés afin de donner des textures claires ou translucides. Les wallhacks les plus sophistiqués aident même le joueur à viser ou tirer, le préparant à attaquer un ennemi vu à travers un mur dés que qu'il arrive à portée de tir.

ESP

Ces hacks revèlent à l'utilisateur des informations qui devraient normalement lui être cachées. Ils vont d'informations sur la santé et la position des ennemis à des données sur l'équipement, les munitions et le statut. Les hacks de ce type sont particulièrement efficaces dans Team Fortress 2, puisqu'ils peuvent révéler la santé et le niveau de l'ÜberCharge des Medics. La plupart de ces hacks fonctionnent en "lisant" les informations client d'autres joueurs ou les données situées dans la mémoire du serveur.

Speed Hacks

Ces hacks permettent au joueur d'augmenter grandement sa vitesse. Ainsi, le hacker se déplace plus vite, tire et recharge plus vite, et ainsi de suite. Les Speedhack modifient "l'horloge système" du client. Pour chaque seconde qui passe sur le serveur, le client croit avoir opéré durant plusieurs secondes. Les commandes ainsi effectuées sont exécutées à chaque synchronisation du serveur avec le client. La plupart du temps, les speedhacks donnent des résultats évident (par exemple, un joueur extrême rapide, peut-être plus que certains projectiles). Mais certains speedhacks plus sophistiqués n'altèrent que légèrement l'horloge système. Le joueur se déplace ainsi plus rapidement, mais le changement est plus subtil, lui donnant un avantage plus difficilement détectable.

Spinbots

Ces hacks modifient le comportement du joueur sur le serveur sans altérer l'expérience de jeu de celui-ci. En général, l'utilisateur semble être s'accroupir et tournoyer rapidement et continuellement, rendant sa hitbox difficile à déterminer. De son propre point de vue, le hacker joue normalement: le comportement erratique vu par les autres joueurs lui est invisible. Ces hacks modifient la mémoire ou perturbent la réception de "paquets" entre le client et le serveur.

Tapping Hacks

Ces hacks altèrent le trafic du réseau afin de créer de la latence. Certains programmes sophistiqués retardent ou "perdent" des paquets envoyés par le client au serveur, sans toucher à ceux envoyés au client par le serveur. Cela permet au hacker de jouer sans trop de latence, tandis que le serveur considère qu'il possède une très grande latence. Ce genre de hacks est presque identique à de réels problèmes de réseau que des joueurs peuvent rencontrer, les rendant difficilement remarquables.

Suppressions

Ces hacks suppriment ou altèrent des éléments du jeu afin de le rendre plus facile pour l'utilisateur. Un exemple mineur serait un hack qui enlèvent l'effet à l'ecran du saignement ou du Jaraté. Un autre hack pourrait également désactiver la propagation des balles (pour des armes comme le Fusil à pompe) autour du viseur. Cela est généralement dû à la suppression de la fonctionnalité depuis le client ou au placement d'un programme altérant certains paquets envoyés et reçus.

Hacks de critiques

Ces hacks, uniques à Team Fortress 2, utilisent le moteur et tentent de déterminer si tirer à un moment précis produira une Critique. Une fois que cet instant est déterminé, le hack tire, assurant ainsi que chaque tir de l'utilisation est critique.

Voir aussi