À la rencontre du réalisateur

From Team Fortress Wiki
Jump to: navigation, search
À la rencontre du réalisateur
MeetTheDirector Titlecard.png
Info sur la Bande Dessinée
Publiée: May 5, 2011
Nombre de pages: 10
Artiste: makani
«
Le plutonium n'est pas intelligent, Miss Pauling. Cela ne veut pas dire qu'il ne vous tuera pas si vous ne gardez pas l'oeil sur ce qu'il fait et où il est tout le temps.
L'Administrateur interrogeant les mercenaires
»

À la rencontre du réalisateur est une bande dessinée publiée à l'occasion du patch du Patch du 5 mai 2011 en même temps que la Mise à Jour de l'Enregistrement. Cette bande dessinée a pour protagonistes Miss Pauling et "un réalisateur" (dont on ne connait pas l'identité) qui interrogent les mercenaires de RED, dans l'espoir d'obtenir des informations sur leurs occupations et leur personnalité.

À la Rencontre du Réalisateur a été illustré par makani.

Synopsis

L'histoire commence avec les dits protagonistes accompagnant le Sniper RED qui voyage vers Teufort. Dans le camping-car, le réalisateur demande au Sniper comment il vit son rôle de "victime du système scolaire", sans prendre compte de la menace que représente l'individu. à leur arrivée, Miss Pauling assure le Sniper que les interviews sont juste une opération de communication visant a faire comprendre que les mercenaires sont plus que des psychopathes armés. Dans la salle de contrôle, l'Administrateur explique à Pauling le vrai but de l'opération: Garder un œil sur ces psychopathes armés qui, bien que dénués de sens du raisonnement, pourraient devenir une menace si on leur laisse l'occasion, et trouver un moyen viable de les menacer si cette occasion se présente.

Le réalisateur interroge le reste des RED, avec des résultats peu concluants. Pendant ce temps, un messager (vu de dos) est visiblement interrogé par les mercenaires RED - Il est question des menaces reçues par les mercenaires interrogés, sous formes de photographies compromettantes d'eux (sauf pour le soldat, qui lui s'est fait voler sa collection de têtes). L'angle de vu change alors et l'on s'aperçoit que le messager est mort et que les mercenaires parlent à l'administrateur par le biais d'un écran porté par ledit messager. L'administrateur révèle alors qu'elle a orchestré le vol de tête et la prise des photos, donnant aux mercenaires un avant goût des conséquences d'une rébellion.

Ailleurs, Miss Pauling emmène le réalisateur dans une mine en prétendant qu'il s'agit du lieu de la prochaine interview. Pauling demande alors a l'administrateur si elle devrait retarder l'exécution du réalisateur, en prétextant qu'il n'aurait pas eu l'occasion de parler à l'équipe BLU, ce à quoi l'administrateur répond que le réalisateur en sait à présent trop, et qu'il serait facile de le remplacer.

Pages

Pages (sans texte)

Pages (linéaire)

Résumé

Page 1

  • Le nom de famille du Sniper, Mundy, est révélé dans cette bande dessinée. Depuis la création de la première BD de Team Fortress 2, chaque bande dessinée a été une occasion de révéler le nom d'au moins un mercenaire: on connait à présent les noms du Soldier et du Demoman (même si il semble que le nom du soldat ne soit qu'un surnom) et de l'Engineer.

Page 3

  • L'administrateur laisse entendre qu'elle veut garder un œil sur les mercenaires, pourtant, dans la première bande dessinée, un système de camera est déjà opérationnel (il permet notamment de repérer le Spy RED déguisé en Scout BLU). Il est possible que "Meet The Director" prenne place avant "WAR!"

Page 6

  • Le Spy et le Soldier portent leurs uniformes de la bêta. Dans les pages suivantes, le soldat est dans ses vêtements normaux.
  • Au moment où le Sniper montre les photos de ses parents, on peut voir qu'il n'a pas de gilet par-dessus son t-shirt, alors qu'il porte le gilet pendant tout le reste de la bande dessinée.

Page 7

  • La tête dans la boîte a des cheveux trop longs pour être celle d'un Scout ou d'un Medic, et légèrement trop longs pour être celle d'un Sniper. Il pourrait s'agir d'une tête d'espion ou de Pyro sans masque.
  • La photographie tenue par le soldat montre des signes d'avertissement sur la barrière sur laquelle il pose ses têtes, bien que ces avertissements ne soient pas présents dans la vidéo de rencontre du soldat.
  • Sur le pyjama du Heavy, on remarque des têtes de mort et des os, qui étaient présents sur le design original de l'insigne du Heavy (l'insigne a été remplacé par une image de poing).

Page 9

Page 10

Liens externes

Voir aussi